Une bouteille de vin Mayne Lalande et un bouquet de roses jaunes posés sur une table

La presse parle de nos vins ! Retrouvez des extraits d’articles inspirés par le château Mayne Lalande (appellation Listrac) et le château Myon de l’Enclos (appellation Moulis).

2018201720162015

2018

Bernard Burtschy, Moulis et Listrac 2017 : charmants, à déguster sur leur fruit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guide DVE, avril 2018 : Château Mayne Lalande 2015

« Robe rubis d’une bonne intensité avec quelques notes grenat, limpide et brillante, avec de la viscosité et des jambes. Le nez est expressif ; il débute sur des parfums de fruits noirs bien mûrs (cassis, mûres, myrtille et cerise noire), de réglisse qui se mêlent à des parfums d’élevage élégants (grillés, fumés, toastés et torréfiés); viennent ensuite des parfums de coppa et de salaison. L’aération confirme ce 1er nez et malgré les notes boisées assez présentes il y a une réelle finesse. Très jolie bouche avec un vin concentré qui affiche d’ores et déjà de belles dispositions. Si l’attaque est ample et veloutée avec une expression fruitée et juteuse, à l’évolution ce vin affiche de la puissance et de la robustesse. C’est un vin opulent où la chair n’a aucun mal à intégrer la charpente tannique et l’élevage du vin. L’ensemble reste harmonieux même si la finale doit se fondre. Joli Médoc dans sa jeunesse, il nous invite à l’oublier un peu. Longue finale sur des notes toastées et fumées. »

Aller sur le site du Guide DVE

 

« Château Myon de l’Enclos », Vigneron n°32, mars 2018, Spécial crus bourgeois du Médoc, Jean-Luc Barde

« Un retrait paysan, des vignes à l’orée des bois, une attention sensible et biodynamique, quelques hectares d’amour pur : voilà le Médoc de Bernard Lartigue. (…) L’apprentissage du goût commence là et celui du vin s’est glissé dans le temps de l’enfance, une cuisine d’âme et des vins d’esprit, deux sources qui irriguent la vie de Bernard, le paysan ‘100% médocain’, observateur sensible de la nature qu’il honore chaque jour. »

Aller sur le site du magazine Vigneron

 

« Oenotourisme : déjà de bons plans de visite pour cet été », Sud Ouest, 20 février 2018, rubrique vin, César Compadre

« Mettre en contact les châteaux et les agences proposant des visites était l’objectif d’un workshop organisé à Bordeaux. Exemples de lieux à découvrir (…), le Château Mayne Lalande, aux mains de Bernard Lartigue, en AOC Listrac, est un excellent point de chute, dans une ambiance familiale. »

Lire l’article en entier

 

« Bordeaux is really back with 2015 », JamesSuckling.com, 2 février 2018, James Suckling

“After tasting about 1,300 Bordeaux 2015 in France, my team and I concluded that the 2015 vintage has lived up to its great potential in every sense of the word. Red, white or sweet, the wines show wonderful harmony, intensity, structure and freshness. Exciting and exquisite, the best of 2015s benefit enormously from this freshness quality, which derives from the slightly higher acidity and lower alcohol levels. (…) I do think that 2015 has truly made phenomenal, transparent wines that emphasize the greatness of their terroirs. This vintage is definitely a new benchmark for Bordeaux.”

Lire l’article en entier (en anglais)

 

Guide Hachette des Vins 2018

 Le Château Mayne Lalande 2014 obtient une étoile dans le Guide Hachette des Vins 2018.

Aller sur le site du guide

 

Guide Hubert des Vins 2017-2018

Le Château Mayne Lalande 2014 obtient la note 17,5 sur 20 dans le Guide Hubert des Vins édition 2017-2018. « Superbe nez puissamment fruité, aux notes de violette, églantine, truffe et silex, bouche dense, savoureuse et réellement voluptueuse, avec une grosse et belle matière, des tannins serrés et de la vigueur, de l’équilibre et un gros potentiel. »

Lire la note sur le site du guide

 

2017

« Les deux Listrac au sommet », bordeauxwines.canalblog.com, 14 juin 2017

« Son Listrac Médoc 2014, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves), est riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, aux nuances de cassis, de truffe et d’humus. »

Lire l’article en entier

 

Château Mayne Lalande 2014 élu Médaille d’or par Gilbert et Gaillard, mai 2017

 « Belle robe grenat sombre. Nez racé privilégiant un boisé toasté de qualité, épices douces, moka, prune. Au palais un vin concentré, tendu, velouté, une charpente solide qui prendra du temps à se fondre, une jolie complexité naissante. Un bon listrac. »

Note : 89 / 100

Lire la note sur le site du guide

 

« [Primeurs 2016] Listrac-Médoc » Mybettanedesseauve, 3 mai 2017

Note : 91/100

« Des arômes épanouis et élégants, fruit mûr, touches florales, que l’on retrouve dans une bouche ample, aux tannins très serrés et à l’excellente fraîcheur. De la personnalité. »

Lire la note en entier sur le site du guide

 

« Cinq appellations, cinq grands coups de cœur du Guide 2017 », 20 minutes, Janvier 2017

« Pour la bonne bouche, son Listrac Médoc 2012, 60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 5% Cabernet franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30 % de barriques neuves), est particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche, à déboucher sur une côte de veau panée à la milanaise ou une oie rôtie. »

Lire l’article en entier

 

Le Guide des Meilleurs Vins de France, LRVF 2017

« Bernard Lartigue dirige cette propriété de Listrac avec passion et conviction. Il élabore un vin puissant, sans rusticité, dans un esprit moderne et très régulier. Il vieillit généralement correctement sur quelques années, d’autant que le vignoble a maintenant pris de l’âge. Une valeur sûre de l’appellation. Les vins : les derniers millésimes ont gagné en densité et profondeur. »

Voir l’article de la Revue du Vin de France

 

2016

« Listrac et Moulis, les jumelles du Médoc », Karine Valentin, Cuisine et Vins de France, sept-oct 2016

« L’atout du domaine, c’est aussi son vignoble en petits morceaux, qui ne facilitent pas la chose vigneronne mais rendent l’assemblage évident. Avec des bouts de terre un peu partout, Bernard Lartigue fait le lien entre les deux villages. Myon de l’Enclos, Moulis 2012 (14€) inscrit ses cabernets parmi les meilleurs du coin ; Mayne Lalande 2014 et 2015 sont deux Listrac réunis sous la signature Lartigue, peu avare sur la qualité de ses tanins. »

Lire la revue sous format PDF

 

Château Mayne Lalande 2014, Antonio Galloni, Vinous, 7 octobre 2016

« The 2014 Mayne lalande is exotic, bold and quite beautiful. Inky blue and black fruits and the full-throttle style suggest a late harvest, but there is plenty of underlying structure to carry fruit as well. Attractive spice and leather overtones add nuance as the wine opens up. The 2014 should be a terrific value. »

Voir le site

 

Château Mayne Lalande 2013, Guide des Vins, septembre 2016

Note : 90/100

« Robe grenat soutenue, de fort belle tenue, sans trace d’évolution, lumineuse et brillante, avec un joli jambage. Le nez est fin et séduisant, il marie des notes de fruits rouges et noirs mûrs (la framboise, la cerise noire, la mûre, le cassis) à des fragrances de réglisse. A l’aération s’ajoutent des notes d’élevage de qualité (fève de cacao, torréfaction et épices douces) sur un arrière-plan délicatement mentholé. En bouche, c’est un vin avec une certaine largeur d’épaule. L’attaque est ample, pleine voire même enveloppante, avec des parfums fruités charnus et gourmands qui restituent des parfums de fruits noirs et de zan. L’évolution est nettement plus étoffée, avec une matière dense qui contient des tanins qui doivent encore se fondre. La finale d’une bonne longueur est encore un peu ferme et s’oriente sur des parfums de fève de cacao, de vanille et de torréfaction. »

 

Château Mayne Lalande 2012, Guide Dussert Gerber des vins, septembre 2016

« Pour la bonne bouche, son Listrac Médoc 2012, 60% Cabernet Sauvignon, 30 % Merlot, 5% Cabernet Franc, 5% Petit Verdot, fort bien élevé en barriques (30% de barriques neuves), est particulièrement savoureux, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboises et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche, à déboucher sur une côte de veau panée à la milanaise ou une oie rôtie. »

Lire la note sur le site du guide

 

Château Mayne Lalande 2012, Guide DVE, été 2016

« Robe encore rubis, dans sa jeunesse, très profonde, lumineuse et brillante, bonne viscosité avec de nombreuses larmes. le nez racé et personnalisé, développe des notes de réglisse, on distingue aussi des notes de moka, des touches toastées et torréfiées ainsi que des fragrances d’épices douces et de bois brûlé (…). L’ensemble séduit par sa richesse et générosité mais aussi par sa belle matière gourmande et sa fraîcheur. Bonne persistance sur des notes de réglisse, de moka et d’épices. »

Note : 91/100

Lire le guide complet de l’Été 2016

 

L’Express, Hors Série du 8 juin 2016, Spécial Primeurs 2015

 « Intense, enveloppant et tendu, ce cru possède un beau caractère qui va s’affiner avec l’élevage. Il est conseillé de le réserver en magnum. »

Voir le site

 

Château Myon de l’Enclis 2014 élu Médaille d’or par Gilbert et Gaillard, juin 2016

« Robe rouge grenat sombre. Nez délivrant à l’aération de belles notes de fruits noirs et de graphite. Bouche agréable révélant un bel équilibre, à la fois charnu et frais. Ce vin rigoureux et élégant accompagnera parfaitement une viande d’agneau. »

Note : 89 / 100

Lire la note sur le site du guide

 

Château Mayne Lalande 2015, Decanter

 Note : 88 / 100

« Good plummy cassis fruit – more Moulis than Listrac. An elegant wine. »

Lire la note

 

« Bordeaux primeurs 2015, nos meilleures notes ! » Le Point, Jacques Dupont, avril 2016

Note : 16 / 20

« Fruits noirs bien mûrs, charnu, moelleux, tanins veloutés, du caractère, poivre noir, épices. »

Lire l’article en entier

 

« Primeurs 2015 : la sélection de Bernard Burtschy pour les Listrac et Moulis » lefigaro.fr, avril 2016

Note : 16 / 20

« La robe est sombre et le nez oscille entre cassis et mûre. le vin est dense, joliment boisé, plein de charme. »

Lire l’article en entier

 

Carnet de dégustation, Bordeaux Primeurs 2015, Yves Beck

 Note : 93-95 / 100

« Pourpre violacé. Bouquet séduisant révélant des fruits confits frais et des clous de girofle. A l’aération des notes de fruits rouges et de cassis apparaissent. Attaque friande et fruitée. Le corps à de la densité, de la structure et des tannins bien intégrés, en symbiose avec l’acidité. Ils se révèlent en fin de bouche et sont de type granuleux. Un très beau vin, juteux et gourmand, avec un excellent potentiel de garde au vu de sa structure racée et vive. »

Lire le carnet de dégustation

 

« Château Myon de l’Enclos », Vigneron n°34, février 2016, Spécial Médoc 2016, Denis Hervier

« Lorsque les années 1970 tirent leur révérence, Bernard Lartigue plante ses premiers ceps. Cet homme est un exemple de ténacité, de courage et d’abnégation. L’oeuvre de sa vie sera le Château Mayne Lalande, un formidable travail ! Rang de vigne par rang de vigne, parcelle par parcelle, patiemment et systématiquement, il va négocier, planter. Hercule du Médoc, il réussit à transformer sur Listrac une exploitation de polyculture en domaine viticole de 20 hectares. « Mes parents vivaient chichement, un peu d’élevage, un peu de forêt et 1 hectare de vignes dont ils apportaient les raisins à la cave coopérative. »

Aller sur le site du magazine Vigneron

 

« Listrac-Medoc » vertdevin.com, printemps 2016

« Château Mayne Lalande 2012 : The nose is a bit powerful. It reveals notes of undergrowth and ripe fruit combined with slight notes of coffee. The palate is fruity, nicely mineral, racy, fresh and offers a certain elegance. In the mouth this wine expresses notes of blackberry, cherry and slight notes of raspberry associated with touches of licorice, Zan and oak. Tannins are fine and slightly dry. Good length.

Château Mayne Lalande 2014 : The nose is a bit powerful. It reveals notes of ripe fruit, strawberry and cassis combined with touches of cherry, blond tobacco as well as a hint of spices and a touch of cardamom. The palate is fruity, juicy, relatively gourmand and offers a nice minerality, a good matter and a small suavity. In the mouth, this wine expresses notes of blueberry, cassis and strawberry associated with slight notes of licorice, cherry, plum and toasted notes. Tannins are fine, well-conducted and (currently) a bit young. »

Lire la note de dégustation complète

 

Guide Hachette des Vins 2016

« Remarqué dès la première édition du Guide (trois étoiles pour son millésime 1982), Bernard Lartigue continue de se distinguer par la qualité de sa production. Son Listrac 2012 fait une très belle impression avec son bouquet généreux de fruits à l’eau-de-vie et de boisé épicé et torréfié, comme par son palais ample, puissant et gras, adossé à une charpente solide mais bien enrobée par une chair dense et veloutée. Un équilibre parfait qui traduit un élevage rigoureux et promet une belle évolution en cave. 2020 – 2028. Filet de bœuf en croûte. »

Lire la note sur le site du guide

 

« Le palmarès des vins » Terroirs de Bordeaux, Edition 2016 

« J’ai été vraiment ravi de revoir Bernard Lartigue lors de notre Garden-Party de Vinexpo. Ce vigneron passionné a réussi à imposer son cru, lui donnant sa “patte”, et c’est fort bien ainsi. Le 2011 (50% de barriques neuves), est tout en bouche, à dominante de rondeur, ferme en bouche, tout en nuances aromatiques (cerise noire, cannelle…), de très bonne évolution. Et le 2010 (50% de barriques neuves), encore jeune, bien sûr, de bouche riche, aux senteurs de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur, gras, ample et distingué, de bouche flatteuse et riche à la fois, où l’on retrouve le fumé et la cannelle en finale. »

Voir l’article complet

 

2015

Guide Hubert 2015 

Château Myon de l’Enclos 2012 : 4 verres sur 5

« Un Moulis massif, qui propose un nez puissant et complexe, avec un grand fruit mûr, des notes fumées, épicées et mentholées, une bouche solide, s’adossant sur une trame tanique dense. Bons équilibre et potentiel. »

Château Mayne Lalande 2012 : 4 verres 1/2 sur 5

« Très joli nez de belle intensité, fruit fondu, notes épicées et de résineux, joliment boisé, bouche ample, charnue, bien tramée et vigoureuse, avec des arômes persistant longtemps. Bon potentiel. »

Voir le site du guide

 

Gilbert et Gaillard 2015

Château Myon de l’Enclos 2012 : Médaille d’Or, 88 / 100

« Belle robe sombre, reflets violacés. Nez plaisant plutôt fin aux accents fruités, minéraux et boisés. E, bouche, l’attaque est dense, ramassée, les tanins sont polis. La finale affiche encore une certaine fermeté. Un vin d’avenir. »

Lire la note complète

Château Mayne Lalande 2012 : Médaille d’Or, 85 / 100

« Robe sombre, reflets violacés. Nez marqué par son élevage où s’expriment des tonalités boisées torréfiées. La bouche est dense, tannique, ramassée même si le fruit s’affirme discrètement en finale.« 

Lire la note complète